Fondée en 1885, la maison Fournier fabrique des carnets et des répertoires dans son atelier du Marais, au cœur de Paris.

À la fin des années 30, Adolphe Fournier, relieur et doreur, ajoute des calendriers et des agendas à la collection qui prend le nom de MIGNON.

Les agendas bénéficient du tout nouveau système d’anneaux à glissière importé des Etats-Unis et dont le brevet a été acheté pour la Belgique par le fils d’Adolphe Fournier, Marcel. C’est un vrai succès commercial qui connaît son plus haut niveau entre 1950 et 1960 avec certains modèles vendus à plus de 150 000 exemplaires.

Mignon rejoint le groupe EXACOMPTA-CLAIREFONTAINE. C'est le début d'un nouvel essor commercial qui se réalise dans le respect de la philosophie
et du savoir-faire d'une entreprise, qui a su sauvegarder la tradition des meilleurs artisans-maroquiniers dans l'un des derniers ateliers parisiens.

Création de la collection Croco Savannah qui remporte dès son lancement un franc succès qui ne se dément pas.

Lancement de la collection Diana. Mignon innove avec une gamme de produits bicolores en cuir de chèvre dans des coloris vitaminés.

Lancement de la collection de stylos chics aux couleurs intemporelles.